dimanche 15 novembre 2015

Étape 6 - arrêter le lait animal

Étape 6: arrêter le lait animal



Quand on y pense, l'homme est le seul mammifère à boire du lait à l'âge adulte, et surtout à boire du lait d'une espèce différente. La consommation de lait est un non-sens, même au regard des apports en calcium. Je développerai plus loin.

Supprimer cet élément de notre alimentation est un retour au naturel, d'autant plus que, bonne nouvelle, il est parfaitement remplaçable: les laits végétaux se substituent très bien au lait animal que ce soit dans les préparations culinaires mais aussi dans votre bol de céréales (sans gluten!!) ou encore dans vos smoothies. 

Aujourd'hui votre objectif: essayer et adopter les laits végétaux! Vous pouvez commencer par acheter des petites briques pour essayer d'autant plus que vous pouvez les conserver une semaine au frigo après ouverture.


Allons plus loin...

Le lait végétal c'est quoi?
Il s'agit d'une boisson fabriquée à base d'eau dans laquelle on laisse tremper des graines de céréales ou d'oléagineux. Il a un goût plus ou moins léger et des intérêts nutritionnels différents: le lait d'amande est plus riche en calcium, le lait de soja en phyto-oestrogènes par exemple.

Par où je commence?
J'ai déjà parlé du soja ici mais, pour faire court, si vous n'avez pas de cancer  hormono-dépendant féminin (et encore je vous invite à vous instruire sur le sujet), vous pouvez acheter une brique de lait de soja. C'est le moins cher (en général).
Si vous voulez essayer autre chose: 
- lait de riz: goût très neutre, bon marché, très bien pour les pâtisseries
- le lait de coco a un petit goût et est très aqueux
- le lait d'amande a un goût très prononcé et parfois un peu amère, si vous n'êtes pas fan, il existe des laits mélangés riz/amandes par exemple.
- le lait de noisettes est plus cher mais si vous aimez boire du lait "cru" ou nature, c'est probablement un bon choix
Il existe aussi des boissons végétales de sarrasin, millet, mais attention, n'achetez pas les laits végétaux à base d'avoine, épeautre, ou autres céréales à gluten.


Et mes apports en calcium?
Oubliez les slogans des publicités de l'industrie alimentaire qui vous vend du lait. Nous n'avons pas besoin de 3 produits laitiers par jour. L'OMS recommande d'en consommer un maximum. Si le sujet vous intéresse je vous invite à lire Lait, mensonges et propagande  de Thierry Souccar.
Du reste, sachez que le calcium le plus facile à absorber se trouve dans les crucifères (brocoli par exemple), les eaux minérales, les oléagineux (amandes, noisettes...), les légumes verts, les légumineuses (lentilles, haricots secs...). 
Si vous en consommez trop et qu'il n'est pas assimilé ce qui est le cas pour le calcium d'origine animale, il finit dans vos reins et parfois en calculs rénaux. Si vous en consommez trop peu, vous risquez de fragiliser vos os, mais une consommation variée de fruits et de légumes au quotidien doit couvrir vos besoins.
Notez que pour fixer le calcium sur les os il faut de la vitamine D et du magnésium.

Le lait animal c'est si mauvais que ça?
Outre le fait que ce soit un non-sens biologique de consommer du lait d'une autre espèce alors qu'on est sevré, le lait animal est généralement mal toléré par le système digestif parce qu'il contient du lactose qui, pour être digéré, nécessite une enzyme qu'on ne produit généralement plus en quantité suffisante après l'âge de 5 ans, le lactase. Ensuite, le lait animal contient des facteurs de croissance qui aident le corps du bébé à qui il est destiné à grandir, donc, à fabriquer des cellules. Les facteurs de croissance du lait de vache sont faits pour faire prendre +/- 300 kilos au veau la première année de sa vie, pas 8 comme les humains, 300 kilos. Voilà un des facteurs qui explique les nombreuses obésités infantiles. C'est pour cela qu'on conseille les produits laitiers de chèvre ou de brebis pour les personnes qui n'ont pas d'intolérance.
Enfin, je reprends le Pr Joyeux: en cancérologie, pour faire réduire des tumeurs cancéreuses, on prescrit des anti-facteurs de croissance aux malades avec des résultats probants, faisant réduire la taille des tumeurs cancéreuse de façon drastique. On comprend donc que la consommation de lait de vache contenant des facteurs de croissance en très grande quantité, puisse avoir, malheureusement, l'effet inverse.
Pour aller plus loin à ce sujet, je vous invite à lire les ouvrages du Pr Joyeux ou d'aller voir ses conférences sur youtube. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire