lundi 2 mai 2016

Étape 34: se faire plaisir à table

Étape 34: trois principes pour s'alimenter avec plaisir





Une étape essentielle que tout le monde devrait suivre: prendre plaisir à s'alimenter. Ces quelques principes sont à appliquer tous les jours:


Manger c'est prendre soin de soi et de sa santé
Veiller à se préparer à manger avec amour
Déguster et savourer chaque repas comme un festin



Pour aller plus loin...

Manger, c'est quoi pour vous?
Aujourd’hui, les repas sont devenus des sortes de passages obligatoires durant lesquels on fournit, souvent devant la télé ou entre deux dossiers, du carburant au corps choisi en fonction du minimum de temps passé à le préparer et de la capacité au packaging à avoir provoqué en nous l'envie. On bouffe, on graille, on avale n'importe quoi pourvu qu'on soit satisfait, rassasié sans prendre le temps de penser à sa santé.

Malgré ce tableau désastreux, si vous êtes là, c'est que vous souhaitez prendre les choses en mains et la première c'est de prendre conscience que manger ce n'est pas simplement fournir au corps les nutriments dont il a besoin (encore faut-il, pour que cela se passe bien, être dans de bonnes dispositions (au calme), bien mastiquer ses aliments et que ces derniers contiennent des nutriments en grande quantité et qualité...). Non, manger est un moment privilégié pour prendre soin de soi, un petit paradis terrestre qu'il ne tient qu'à vous de découvrir. Se préparer à manger c'est comme se faire belle avant un rendez-vous galant, c'est la petite pause durant laquelle on consacre un peu de temps à se faire le cadeau d'un repas délicieux.

Se faire plaisir malgré les contraintes
Quand on a une alimentation restreinte, il devient plus difficile de se faire plaisir, on ne peut pas prendre le premier plat préparé venu; on est obligé de le préparer soi-même souvent. Il peut donc y avoir une certaine frustration dans l'acte de manger. Pour éviter que la frustration ne vous tire vers le bas, il faut faire levier avec le plaisir de manger. Plus vous prendrez plaisir à vous alimenter, mieux vous vous sentirez à table et au quotidien.

Manger c'est prendre soin de soi et de sa santé
Manger n'est pas un acte routinier, tout comme dans le couple, il faut prendre son temps pour prendre plaisir à table, il faut savoir mettre les petits plats dans les grands pour faire venir l'appétit, mais l'analogie s'arrête là car à table on peut faire varier les plaisirs autant qu'on le souhaite!
Vous ne metteriez pas n'importe quoi sous votre peau ou même sur votre peau, il en est de même avec l'alimentation. Tout ce que vous mettez à la bouche et avalez finit dans votre corps. Votre organisme est un temple sacré, n'y mettez pas des aliments chimiques, toxiques, imbibés de pesticides, de composés organiques volatiles (résidus de plastiques et emballages), d'édulcorants et exhausteurs de goût plus chimiques et cancérigènes les uns que les autres.
Vous ne jetteriez pas n'importe quoi dans votre jardin, votre corps c'est pareil. Si vous voulez un jardin fleuri, agréable à regarder, sain, vous n'y planterez que des bonnes choses. Votre corps c'est aussi un jardin intérieur qui a besoin d'être alimenté sainement, avec amour et bienveillance.

Faites la cuisine et vos courses avec amour
Faites vos courses (quand vous n'avez pas faim) tranquillement, en prenant votre temps, achetez autant de fruits et de légumes qu'il vous plaira de manger. Imaginez vos menus à l'avance et organisez le défilé des festins de votre semaine.
Préparez des plats colorés qui donnent envie d'être dégustés. Achetez-vous une belle pièce de viande chez le boucher ou des fraises bio. Oui ce sera un peu plus cher mais vous redonnerez des couleurs à vos repas.

Dégustez et savourez chaque repas comme un festin
Qui sait si ce ne sera pas le dernier... repas! Je plaisante évidemment mais vous ne serez pas étonné d'apprendre que les émotions positives telles que l'appréciation, le plaisir, la joie permettent au corps de générer des hormones et neurotransmetteurs vecteurs de santé, de bien-être et de régénération. Aussi, chaque repas est l'opportunité de vous faire du bien, je le redis, d'être une fête!

Un petit coup de blues? Faites-vous plaisir en préparant vous-même un délicieux petit plat, ça peut être un moelleux au chocolat ou encore des petites madeleines. Le sucre c'est mauvais pour la santé, on le sait, mais si vous vous autorisez un petit dessert ou plaisir dans la journée, vous verrez que votre santé restera de fer (surtout quand on suit le régime Seignalet) et que votre moral remontera en flèche!



Manger, vous l'aurez compris, doit être une fête, un moment privilégié pour se faire du bien tout en dégustant des petits plats délicieux et en les partageant avec ceux qu'on aime. L'alimentation n'est pas un fardeau des mortels, c'est une bénédiction des dieux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire