lundi 16 mai 2016

Étape 36: consommer des omégas 3

Étape 36: assaisonnez vos plats d'huiles bonnes pour la santé




Saviez-vous que consommer les huiles végétales appropriées peut permettre d'entretenir votre santé? En outre de vous protéger des maladies cardiovasculaires, les huiles végétales riches en omégas 3 permettent aussi de faire baisser grandement les phénomènes inflammatoires responsables des maladies auto-immunes, des allergies, réactions cutanées (eczémas, acnés, zonas...), migraines, douleurs articulaires... Pour ce faire, il suffit simplement de consommer quotidiennement ces huiles dans le cadre d'une alimentation saine et riche en végétaux. Et ça tombe bien, les huiles accompagnent merveilleusement bien les crudités ainsi que les légumes vapeur!
Lesquelles? En priorité les huiles d'olive et de colza mais vous pouvez aussi utiliser les huiles de noix, de noisettes, de lin, de cameline tant qu'elles sont vierge et certifiées bio. Cette étape vous invite donc à les adopter et les utiliser... à toutes les sauces!

Allons plus loin...


Les omégas-3 et -6 c'est quoi?
Ce sont les noms donnés à des acides gras essentiels dont notre corps a besoin pour fonctionner. Vous trouverez de nombreux articles sur le sujet si vous souhaitez en apprendre plus. Pour faire simple, les cellules de notre corps sont toutes constituées de graisses (dont le cholestérol). Les graisses sont donc très importantes et même essentielles au bon fonctionnement de notre organisme et de leur qualité dépend la qualité de nos cellules.
Les omégas-3 et -6 sont transformées par notre corps en prostaglandines:
  • les prostaglandines dérivées des omégas-3 sont antiallergiques, anticancer, protègent des thromboses vasculaires et surtout: anti-inflammatoires!
  • les prostaglandines dérivées des omégas-6 ont les propriétés inverses.
Pour bien fonctionner le corps a donc besoin d'un apport équilibré des deux acides gras. Malheureusement notre alimentation actuelle est déséquilibrée et contient beaucoup d'omégas-6 notamment du fait que le bétail dont on consomme les produits dérivés n'est plus nourri à l'herbe et aux bonnes graines qui contiennent ces acides gras au départ. Il faut donc consommer davantage d'omégas-3, notamment lorsqu'on souffre d'une pathologie ancrée sur un terrain inflammatoire.


Où les trouve-ton?
On les trouve dans les poissons gras comme le saumon, la sardine, le maquereau, les anchois mais aussi dans les oléagineux et les graines (noix, lin...) et donc dans les huiles végétales notamment les huiles de lin, de noix, d'olive et de colza. On les trouve également dans les produits animaux, viandes et oeufs si les animaux ont été nourris à l'herbe ou aux graines de lin. Vous aurez peut-être croisé le logo bleu blanc coeur sur vos produits au supermarché, il s'agit de produits animaux issus de bétail qui a été nourri avec des sources d'omégas-3. C'est donc un gage de meilleur équilibre oméga3/6 mais pas toujours d'étique.




Du coup, je mets quoi dans mon assiette?
Des huiles végétales vierges (qui n'ont pas été mélangées) d'origine biologique, c'est important car les pesticides et autres produits phytosanitaires sont stockés dans les cellules "graisseuses" des plantes lorsqu'elles poussent et se retrouvent donc directement dans votre huile. Veillez également à ce que cette huile soit de première pression à froid ce qui signifie qu'elle est extraite de la plante entière et non des résidus d'une première pression et qu'elle n'a pas été chauffée ce qui aurait modifié son intégrité chimique.
Mon conseil est le même que Magnien et d'autres auteurs sur le sujet: utilisez de l'huile d'olive et colza mélangées pour assaisonner vos salades et légumes vapeur. Si vous devez cuire, utilisez de l'huile de coco ou d'olive.
Pour changer un peu utilisez les huiles de noix, de lin, chanvre, sésame ou cameline mais pensez à les conserver au réfrigérateur et les consommer dans les semaines qui suivent l'ouverture. Vous pouvez les mélanger si leur goût est trop prononcé.

Et l'huile de tournesol ou les marques industrielles contenant des omégas-3?
L'huile de tournesol est composée de beaucoup d'omégas-6 qui sont pro-inflammatoires tout comme les huiles de pépins de raisins ou de maïs, il faut donc les éviter au maximum. Les autres mélanges industriels sont généralement des huiles mélangées de piètre qualité. Bien entendu, elles sont vraiment moins chères mais vraiment moins bonnes pour votre santé, notamment vos artères et votre cœur.

Voilà, vous avez toutes les clés en mains pour assaisonner vos plats d'acides gras essentiels à votre santé et qui vous aideront grandement à rester en bonne santé!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire