lundi 14 mars 2016

Étape 28: bien dormir

Étape 28: alimentez-vous de sommeil réparateur




Pour donner à votre corps ce dont il a besoin, il ne faut pas se limiter à la nourriture que vous mettez dans la bouche. Le sommeil joue un rôle prépondérant dans une démarche de santé, et donner à votre corps le repos dont il a besoin est tout aussi important qu'une alimentation équilibrée.

Le sommeil c'est le moment idéal durant lequel votre corps peut enfin se consacrer à des tâches importantes: se réparer, se régénérer. Votre cerveau range et trie les informations reçues lors de la journée, votre corps gère ses nutriments, les stocke et fabrique de nouvelles cellules pendant que vous êtes dans les bras de Morphée. J'ai l'habitude de dire que le sommeil était mon meilleur remède contre ma spondylarthrite, je suis aujourd'hui convaincue qu'il est un pilier essentiel d'une bonne santé.

L'étape du jour est l'occasion rêvée pour faire le point sur votre sommeil, sa qualité et voir comment vous pouvez améliorer et optimiser ce tiers de votre vie crucial pour donner à votre corps le temps de se remettre sur pieds.


Allons plus loin...

On pourrait en écrire des choses sur comment bien dormir, je vais essayer d'être concise!

Sommeil et estomac:
Si votre corps est trop occupé à digérer un diner lourd en protéines, graisses et sucres il ne pourra pas se reposer. CQFD.
Nouvelle règle: on se couche l'estomac vide, il faut donc dîner léger et si possible 2 heures avant le coucher. Sachez que votre corps ne produit plus d'enzymes digestives après 20h environ. Aussi il est mieux de ne pas manger trop tard. Mangez léger, végétarien par exemple, le dîner doit laisser votre système digestif prêt à se régénérer pendant la nuit. La bonne nouvelle c'est que ça vous fera moins de cuisine. N'oublions pas que la vie est un éternel cycle et que manger léger le soir permet donc, le lendemain matin, d'avoir faim et donc de petit-déjeuner copieusement pour bien démarrer la journée!
Vous pouvez boire une tisane après le dîner pour dormir ou digérer mais attention au réveil nocturne pour faire pipi. Il ne faut pas que ça coupe votre rythme de sommeil et vous gêne.


Le diner idéal?
Si vous souhaitez manger des protéines, optez pour un poisson ou de la volaille. Autant de légumes que vous voudrez avec de bons gras, peu de légumineuses ou céréales pour ne pas se charger trop en sucres. Pour le dessert une petite salade de fruits et oléagineux (si vous n'avez pas mangé de viande de préférence).
Évidemment, pas d'alcool ou de caféine ou de sodas. Une tisane ou un thé vert feront l'affaire!

Sommeil et alimentation mentale:
Attention à ce que vous faites entre le dîner et le coucher. La fin de journée est un moment propice au repos et au calme, pas pour un film d'horreur ou une conversation stressante avec la copine qui raconte toute ses misères auxquelles vous ne pouvez rien.
L'idéal est de couper les écrans 30 minutes avant de vous coucher, lire un livre ou visionner quelque chose de plaisant et paisible: un livre de photographies de paysages, de la musique douce, un ouvrage de sagesse ou un recueil de sketches comiques, un moment pour méditer ou faire votre yoga... trouvez ce qui permettra de faire la transition et nourrir votre cerveau avec des choses agréables.


Sommeil et flot de pensées:
Le soir c'est le moment où le temps ralentit enfin et votre esprit peut se mettre à faire le tri. Afin de l'aider à ranger toutes vos pensées et préoccupations dans les bons tiroirs, veillez au moment du coucher à bien trier vos pensées:
  • Les problèmes résolus sont à ranger. 
  • Les problèmes non résolus sont à classer par priorité et à mettre dans la boite pour demain.
  • Les joies du jour à afficher et encadrer.
  • Ensuite, vous pouvez faire un rapide tour de votre programme du lendemain qui une fois planifié n'aura plus à vous préoccuper. 
Arrivé là, vous devriez avoir fait le ménage et avoir un "bureau cérébral" propre avec votre programme du lendemain pré-enregistré. Vous pouvez désormais vous coucher.
Finissez par remerciez la terre, dieu, l'univers... ou vous-même pour cette journée: souvenez-vous de toutes les belles choses qui vous ont été données de vivre et prenez conscience que c'est cette partie de votre vie qui fait que demain matin vous aurez envie de vous lever.


Sommeil et détente du corps:
Songez que vous passez un tiers de votre vie dans votre lit, c'est beaucoup n'est-ce pas? Alors n'hésitez pas à investir dans un bon matelas ou un bon oreiller, surtout si vous avez des douleurs.
Au coucher allongez-vous sur le dos, avec ou sans oreiller. Une fois vos pensées triées, détendez-vous, prenez de longues et profondes respirations par le ventre une bonne dizaine de fois et expirez en relâchant tout: votre corps, vos soucis, vos tensions. Baillez! Ça détend les zygomatiques, les épaules et invite voter corps à s'étirer et se délasser comme pour relâcher toutes les tensions accumulées dans la journée.


Sommeil perturbé:
Si vous avez des douleurs, des angoisses, des symptômes psychiques, émotionnels ou physiques qui se manifestent seulement ou particulièrement au coucher, il serait bon de faire le point avec quelqu'un pour vous accompagner: votre médecin, un homéopathe, naturopathe, phytothérapeute, sophrologue... Trouvez la voie qui vous mènera à une qualité de sommeil indispensable pour être enfin en bonne santé, de bonne humeur et frais au lever. Il suffit parfois de pas grand chose pour mieux dormir et ça peut changer tout votre confort de vie.


Lever:
Au réveil, ne vous faites pas violence, ce serait dommage de gâcher tous vos efforts pour une nuit paisible en vous imposant un réveil infernal à coup de bips électroniques dissonants, de chat qui réclame à manger... se lever d'un bond et commencer à courir après le temps n'est pas le meilleur moyen de démarrer.
Prenez 5 minutes pour respirer profondément et lentement par le ventre, vous remettre en tête le planning préparé la veille au soir, ressentir votre corps des doigts de pieds en passant par les jambes, le ventre, le dos, les bras pour finir par la tête et chaque partie de votre visage. Baillez et étirez-vous autant que votre corps vous le demandera. Puis, quand vous vous sentez prêt, levez-vous doucement en respectant votre corps et votre rythme personnel.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire