mercredi 27 janvier 2016

Étape 20: cuisson douce

Étape 20: Arrêter de détruire vos aliments




Un des piliers majeurs d'une alimentation saine et du régime Seignalet consiste à faire très attention à la cuisson des aliments car, c'est connu, cuire les aliments à trop haute température détruit leurs apports nutritionnels et crée des molécules mauvaises pour la santé, voire carrément cancérigènes.

Maintenant que vous avez adopté un régime alimentaire plus sain, il est important de faire de votre mieux pour essayer de ne pas sur-cuire vos aliments. Pourquoi? Parce qu'ils se transforment alors et deviennent indigestes (votre corps ne sait pas digérer ce qui est trop transformé) et causent des troubles intestinaux, un encrassage perpétuel qui participent à aggraver les pathologies que le régime Seignalet cherche à réduire au silence. 

Est-ce impératif?
Le Dr Seignalet encourage la consommation d'aliments crus ou cuits à 110° maximum. 
Pour le gluten et les produits laitiers, il n'existe pas de marge, le régime est strict, le moindre écart peut porter atteinte à tous vos efforts. En ce qui concerne le mode de cuisson, d'après les témoignages, on peut être plus souple. L'idée est donc, comme toujours, d'y aller progressivement de façon à essayer de tendre vers cet idéal. Je décomposerai donc les changements d'habitudes de cuisson en plusieurs étapes et je vous parlerai du cru prochainement également.


Pour aujourd'hui, je vous propose les étapes suivantes:

Règle 0: éviter au maximum le micro-ondes
Règle 1: ne jamais dépasser les 200°C


Allons plus loin...

Le micro-onde transforme les aliments car il intervient au niveau moléculaire. Je vous encourage à consulter les nombreux articles détaillant les pour et contre de l'utilisation de cet appareil afin de vous faire votre avis.
De mon point de vue, l'étude qui a retenu l'attention de deux références, le Pr Joyeux et JM Magnien, est également pour moi la plus parlante: lors de cette expérience trois groupes de rats, à qui on a injecté des cellules cancérigènes, ont été nourris avec la même nourriture. L'un avait de la nourriture passée au micro-ondes, le second de la nourriture passée à la cocotte minute et le dernier à la vapeur douce. Résultat sans appel: les rats qui ont mangé la nourriture passée au micro-ondes ont, dans un premier temps, refusé d'y toucher... à la fin de l'expérience, 100% des sujets ont développé une tumeur cancéreuse, pour la cocotte minute, 40 à 50%, 0% pour le dernier groupe.

Il est donc impératif d'essayer au maximum d'éviter la cuisson au micro-ondes. 

Mais comment faire sans micro-ondes?
Facile. Utilisez vos casseroles, vos cocottes sans pression (le cookeo a par exemple une fonction "réchauffer" bien utile") ou le four à 110° max. 
Exemples:
Laissez votre soupe dans votre casserole ou cocotte que vous mettez au frais puis remettez sur la plaque de cuisson, ne la faites pas bouillir, simplement frémir.
Réchauffez vos légumes vapeur dans une casserole avec un fond d'eau et un panier en inox qui les garde juste au dessus, ou encore un panier en bambou.
Utilisez la casserole ou l'autocuiseur pour réchauffer vos plats.
Pour les céréales ou légumineuses cuites (riz, sarrasin, lentilles...) plongez-les une minute dans une casserole d'eau frémissante ou faites-les sauter à la poêle très promptement.
Le four à 70-80° peut également permettre de réchauffer plusieurs plats en même temps, rajoutez un peu d'eau si vous avez peut qu'ils se dessèchent.

Et pour la cuisson?

Pour le reste, vous pouvez continuer pour l'instant à essayer de cuire vos aliments en veillant toutefois à ne jamais dépasser les 200°. Tout ce qui cuit dans une casserole, veillez à laisser à ébullition, pas plus.
Pour les frites (à consommer exceptionnellement!!!), elles cuiront très bien à 110° 12 minutes puis à nouveau 12 minutes à 170°.
Vos plats au four ou pâtisseries s’accommoderont d'une température de 180° maximum (le cœur dépassera rarement les 110°) avec parfois quelques minutes de cuisson supplémentaires.
Pour le barbecue, remplacez-le par une plancha ou, si vous aimez vraiment ça, utilisez un barbecue à réservoir ou solaire qui permettent de faire en sorte que les graisses des viandes cuites ne tombent pas directement sur les braises. Gardez en tête que ça doit rester très exceptionnel. Mangez-en moins, savourez plus.


Si avec le temps vous constatez que le régime n'apporte pas les bénéfices attendus, il faudra alors essayer les étapes que je développerai plus tard, à savoir:

Règle 2: au four faire cuire vos pâtisseries plus longtemps mais à 110° (en général, comptez moitié plus de temps)
Règle 3: Si vous le pouvez, troquez votre cocotte minutes contre une cocotte en fonte, les plats mettront deux à trois fois plus de temps à cuire à feux doux mais vos aliments seront mieux respectés.
Règle 4: adoptez la vapeur douce
Règle 5: et si on mangeait (un peu plus) cru?



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire