samedi 2 juillet 2016

Étape 39: Y aller doucement sur le sucre

Étape 39: manger de bons sucres




Vous avez arrêté les produits laitiers, le gluten, donc la plus part des "cochonneries" industrielles sucrées et grasses que vous mangiez pour vous "faire plaisir". Vous vous dites "Quoi? En plus il faut que j'arrête le sucre?!" 

Diantre non! Même si le sucre n'est pas essentiel, à savoir qu'on peut fabriquer des glucides si on n'en consomme pas, il n'est pas interdit d'en consommer lorsqu'on souhaite suivre le régime Seignalet ou tout simplement avoir une alimentation saine. Reste néanmoins à faire le tri entre les bons sucres et ceux à éviter pour rester en bonne santé.

Pour résumer les mauvais sucres sont:
- Le sucre raffiné blanc ou pire roux (caramélisé)
- Les sucres ajoutés (saccharose, glucose, fructose, maltose, lactose, sucre inverti...)
- Les sodas, glaces à l'eau, les produits industrialisés, le chocolat trop pauvre en cacao, les pommes de terre, le riz

Les bons sucres:
- sucres complets naturels (rapadura par exemple)
- sucres naturels de remplacement (xylitol, sucre de coco, sirop d'érable, miel) 
- les fruits frais et secs, les produits à base de céréales complètes ou légumineuses (pains, pâtes, farines...)

Comment faire?
Dans vos boissons chaudes privilégiez le miel. Dans vos recettes, retirez le quart, le tiers voire la moitié de la quantité de sucre recommandée, vous verrez ce n'est pas moins bon et on s'habitue vite à manger moins sucré au goût. Remplacez vos sodas par des tisanes froides, du kéfir ou une citronnade. Si vous voulez grignoter, mangez un fruit, frais ou sec ou une pâtisserie que vous aurez vous-même préparée.



Pour aller plus loin...

Le sucre c'est quoi?
Il y a trois grandes familles de nutriments que l'on peut rencontrer dans nos assiettes: les protéines, les lipides (gras) et les glucides, les sucres. Ces glucides on les trouve dans les sucreries, les fruits mais aussi les féculents. 
L'idée n'est pas de regarder les calories d'un aliment mais son indice glycémique qui correspond à l'effort que cet aliment va demander à votre pancréas et vos surrénales pour encaisser sa digestion (j'image et je raccourcie). Il y a trois niveaux d'indices glycémiques pour les aliments: IG faible (<55), IG moyen (55 à 70) et IG élevé (>70). Pour connaître l'indice glycémique d'un aliment, je vous conseille d'aller sur le site de LaNutrition.fr et de faire une recherche par aliment.
Que le sucre soit rapide ou lent, ce qu'il faut éviter c'est de faire monter de façon brutale et rapide le taux de sucre dans le sang.
En résumé, il faut éviter de consommer trop de riz, de pommes de terres, de produits céréaliers transformés, de sodas, de sucreries et pâtisseries. Bien entendu le blé et les céréales raffinées sont à proscrire mais ces aliments sont déjà interdits par le régime hypotoxique.


Les effets des mauvais sucres
Les mauvais sucres sont des produits transformés, des sucres qui ont subit des transformation au niveau de leur chimie et qui ne correspondent plus à ce qu'il y a de base dans la nature. Par conséquent notre corps n'étant pas fait pour les digérer, ils vont déséquilibrer la flore intestinale en nourrissant une flore pathogène (candida albicans par exemple) qui se reproduira au détriment de la flore endogène, ils vont également provoquer l'acidose (qui augmente le terrain inflammatoire, contribue à la déminéralisation), il a même été démontré que ces sucres influencent le comportement, notamment celui des enfants, par son action déséquilibrante sur la flore intestinale qui a des conséquences sur nos neurotransmetteurs (pour faire court).


Pourquoi sommes-nous si "addict" au sucre?
Le premier aliment que l'on consomme est le lait maternel, il est à la fois sucré et gras. C'est un repère émotionnel pour nous qui est généralement renforcé lorsque nous grandissons par le système de récompense ou d'exceptionnalité des sucreries. Lorsqu'on va avoir des bas, des événements difficiles dans la vie, on va avoir tendance à essayer de trouver du réconfort, parfois alimentaire et dans ce cas précis, on se dirigera vers les sucreries. C'est en jouant sur ce goût sucré que les industriels nous poussent gentiment à continuer de consommer leurs produits qui sont bien plus sucrés que leurs équivalents faits maison. 

Quelques repères quant aux sucres:





Oui mais j'ai faim!!
Mangez des glucides à indice glycémique moyen comme le sarrasin, le quinoa, les patates douces, le riz basmati ou sauvage, complet ou demi complet, des légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots secs...) et surtout faites les tremper avant cuisson pour les mettre en germination et donc leur faire développer leur potentiel végétal avant de les cuire al dente, généralement moins longtemps (compter un tiers de temps en moins) pour respecter vos aliments et surtout ne pas transformer leurs glucides par une cuisson trop longue.

Bon appétit et portez-vous bien!





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire